©www.artetpassion.net
a
Les agences de mannequins

Top model
Les agences de mannequins, les directeurs de castings, et les agences de castings


Avant toute chose, il convient de ne pas faire d'amalgame entre les agences de castings et les agences de mannequins.

L'activité de casting est tout à fait incompatible avec l'activité d'agence de mannequins.
Ensuite, il t'appartient de faire la différence entre "Directeur de casting" et "Agence de castings".
C'est compliqué, mais ne t'en fais pas, on s'y habitue vite.

Le directeur de casting travaille pour une chaîne d'émissions ou pour une société de production, en tant que salarié ou indépendant. Il est chargé de recruter des mannequins ou acteurs en fonction d'un cahier des charges précis, et il ne fait appel en général qu'à des professionnels, sauf, cas le plus fréquent, la sélection des figurants pour un tournage.
Généralement, cette dernière tâche est déléguée à un assistant.

Ce ne sont pas les mannequins ni les acteurs qui les rémunèrent, mais leur employeur s'ils sont salariés, ou dans le cas des indépendants, ce sont les producteurs, ou les sociétés de production ou les agences de conseil en communication qui font appel à leurs services qui les payent sur factures.

Il faut savoir que les sociétés ou agences dites de "casting" ne sont pas reconnues juridiquement en France. Certaines peuvent être très sérieuses, d'autres, être à l'origine d'arnaques en tous genres.
Comme je l'indiquais plus haut, ce ne sont pas les modèles ou acteurs qui rémunèrent les castings, donc, si une soit-disant agence de casting te réclame quoi que ce soit, même à titre de participation aux frais, c'est que tu viens de mettre les pieds là où il ne fallait pas.
Les chaines de télévisions organisent aussi régulièrement des castings au niveau de la population, dans le but de sélectionner un certain nombre de candidats pour une émission donnée. Mais tu te rendras compte qu'elles le font sous leur nom (M6, TF1, etc...) ou sous le nom de la société de production leur fournissant le programme (Coyotte, Endemol, Loribel, Réservoir Prod, ...)

Si tu es réellement contactée par ces personnes, tu t'apercevras que tes interlocuteurs sont nommément identifiés, qu'ils ont un numéro de téléphone qui appartient à la chaine ou la société, et les adresses e-mail pour écrire ou postuler sont généralement du style "nomdelapersonne@tf1.fr", ou "nomdelapersonne@reservoirprod.fr", etc...
Dans les génériques en fin d'émissions, on voit alors passer leur nom en face de "directeur de casting".

Par conséquent, si tu reçois un message d'un certain Max, qui te contacte sous une adresse du type max6458@hotmail.fr, et qui se fait passer pour le responsable de casting de la prochaine émission de top modèles de la chaîne unetelle, depuis deux ou trois minutes que tu lis cette page, tu en sais assez pour comprendre que tu es tombée dans une arnaque et que tu es la prochaine victime d'un zozo qui se la joue et qui est en train de mettre au point son prochain plan cul.

Fais aussi très attention à l'orthographe de l'adresse e-mail.
Voici deux adresses email que je viens de créer au hasard, juste pour l'exemple, mais qui cachent une anguille :
maximegrandjean@resservoirprod.fr ou alicedupuit@endeimol.fr.
Je te laisse tranquillement découvir ici la petite subtilité qui te fera contacter quelqu'un qui n'a rien à voir avec les véritables sociétés de production.

Autre technique, le cas du faux lien. La même technique employée que pour le phishing. Tu reçois un email avec un lien qui est censé te mener sur le site de la chaîne ou de la société de production, où tu trouveras un formulaire en bonne et due forme à remplir pour participer au soit-disant "casting". L'adresse affichée dans le message est correcte, mais en survolant le lien, tu as la bulle qui indique quelque-chose, et là, en y regardant de plus près, tu aperçois la petite faute d'orthographe qui fait toute la différence et qui va te mener sur le site d'un arnaqueur, site qui pourrait tout à fait ressembler au vrai site de la chaîne ou de la société de production.

Donc, ouvre bien les yeux. Ce sont des techniques qui sont très utilisées aussi dans les cas de "fishing", pour te piquer tes numéros de cartes bancaires et mots de passe de ton compte en banque.

Sache que tous sites se déclinant comme "agence de casting" où tu dois payer quelque-chose pour avoir accès à des soit-disant castings, ne sont rien d'autre que des arnaques et ne t'apporteront rien d'autre que de la déception de la perte de temps et surtout d'argent.
D'autre-part, une quelconque agence qui te demande de l'argent pour t'inscrire dans ses fichiers et qui te promet des rôles ou des séances photos par la suite, a pour seul objectif de t'arnaquer. Nous avons connu cela il y a quelques années à l'échelle nationale.

Les agences de mannequins travaillent uniquement sur commissions qu'elles prélèvent sur les honoraires des mannequins. Donc, elles ne gagnent de l'argent que si elles en font gagner à leurs mannequins.

Dans le milieu des années 80, il fleurissait à chaque coin de rues, des "agences de castings", qui, pour vous promettre de vous faire travailler, vous proposaient avant toutes choses, et c'était obligatoire pour pouvoir s'inscrire, de vous faire un book, pour "seulement" 750 à 1500 euros (nous étions en francs à cette époque).
Ils testaient la personne qui était en face d'eux, et selon les réactions, ils voyaient vite s'ils pouvaient directement embrayer sur le book à dix mille balles, ou s'il fallait y aller moins fort et ménager un peu le pigeon.
Ils recevaient les pigeons dans des locaux en location, souvent sommairement agencés et meublés, car ils savaient qu'il n'étaient là que pour quelques semaines, et que le moment venu, il faudrait disparaitre rapidement.
Les nombreuses personnes qui sont tombées dans ce piège, n'ont pour la plupart jamais vu leurs photos qui étaient conservées par la dite "agence", et du jour au lendemain, rideau, plus personne. Tout le monde s'en était mis plein les poches, sauf les modèles bien sûr.
Il s'agissait ni plus ni moins de bons escrocs qui avaient mis au point un scénario bien rodé avec la complicité de "faux-tographes" pas moins véreux, et qui se sont fait énormément et rapidement du blé sur le dos des jeunes à qui ils avaient fait miroiter une belle carrière de mannequin.
A noter aussi que certains jeunes photographes de bonne volonté qui cherchaient eux aussi un tremplin pour démarrer dans la profession ont aussi été victimes de ces margoulins qui ne leur ont jamais payé les séances photos pour lesquelles ils les avaient engagés.

Des agences de ce type existent encore de nos jours, donc, te voilà à présent prévenue.
Il te faut savoir que si tu te présentes dans une agence de mannequins, que tu as un physique susceptible de les intéresser, s'ils ont besoin de photos pour te faire travailler, ils seront à même de te les faire au sein même de l'agence ou de t'envoyer chez un photographe avec qui elles
ont un contrat, mais personne ne te fera jamais rien payer.
Les agences de mannequins te feront signer un contrat sur lequel tout sera explicitement indiqué, les droits et les obligations de chacun, et le montant des honoraires de l'agence (généralement un pourcentage). Ces honoraires ne seront toujours prélevés que sur l'argent que ces agences te feront gagner. Tu n'auras donc jamais d'argent à avancer pour travailler. C'est comme cela que ça fonctionne.

Sache qu'une société qui passe une annonce dite de "casting" (souvent ils indiquent que c'est pour le compte de telle ou telle agence de pub, de production, de mannequins, ou chaine de télévision, dans ce cas, en cas de doute, téléphone à cette agence), sur laquelle ne figurent clairement aucun nom ou raison sociale, ni numéro de téléphone, ni aucun numéro de registre des sociétés, n'est nullement une société de casting, mais bel et bien un petit rigolo qui cherche à se mettre au point, ce que l'on appelle vulgairement dans notre milieu, "un plan cul".
Fais très attention, car les requins évoluent au fil des années et leurs annonces deviennent de plus en plus indétectables tant pour les néophytes que pour les plus avertis.

Donc, rappele-toi, qu'une société normalement immatriculée a l'obligation de s'identifier sur toutes les annonces qu'elle passe, que ce soit dans la presse en général (locale ou nationale), dans la presse gratuite, ou sur internet : Raison sociale, adresse, téléphone (souvent fixe) (souvent le nom de la personne responsable), numéro RCS, et NAF.
Si ces renseignements ne figurent pas en clair sur l'annonce, zappe immédiatement.
S'ils figurent, assure-toi au minimum de leur authenticité. En cas de doute, et surtout au début, n'hésite pas à taper le nom de cette "société" sur un moteur de recherches. Si elle existe réellement, tu trouveras des tas de renseignements à son sujet, tu trouveras aussi peut-être même des forums où des personnes en parlent, en bien ou en mal, etc...
Si tu ne trouves rien à son sujet, ou que le nom débouche sur des données qui n'ont rien à voir avec la photo, le mannequinnat, ou le monde du spectacle, zappe aussi.
De même, si tu tombes un jour sur un gars qui s'autoproclame "grand photographe" et qui se fera mousser en t'assurant être aussi "directeur d'une agence de mannequins", envoye-le au diable car la loi interdit à tout photographe de diriger une agence de mannequins.

Les agences de mannequins
a



Concept ©2005-2017 A&P